bannervilnius2S
bannervilnius1

Partenaires

IDEAL - carte

Université de Bretagne Occidentale (UBO, France)

L’Université de Bretagne Occidentale est pluridisciplinaire. Elle accueille 20000 étudiants répartis dans 21 composantes implantées sur 6 sites géographiques en Bretagne. Elle offre des enseignements dans ses UFR de Sciences et Techniques, de Médecine, d’Odontologie, de Lettres et Sciences Sociales, de Droit, Économie et Gestion, de Sport et Éducation physique et dans plusieurs écoles internes comme l’ESMISAB, école d’ingénieurs en sécurité alimentaire ou l’IUFM pour la formation des maîtres. L’université fait partie du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur « Université Européenne de Bretagne ». L’Université a créé en 1972 un service commun de formation continue qui est aujourd’hui reconnu pour son expertise en matière de gestion de la reprise d’études des adultes et en validation des acquis de l’expérience. Il gère plus de 6000 stagiaires par an. Depuis la loi de 2002, plus de 1300 validations ont y été réalisées dans tous les domaines et pour plus de 100 diplômes différents.

L’Université de Bretagne Occidentale dispose d’une expertise reconnue dans le champ de la validation des acquis (Plus de 1300 personnes passées en jury en 6 ans) et de la qualité des processus en formation continue. Elle a développé des procédures qui ont été validées dans le cadre des réseaux dans lesquels elle s’implique fortement. Notre organisme est chargé dans le projet d’apporter ces deux compétences innovantes par rapport aux pratiques en cours dans les pays partenaires et de transférer les savoir faire en accompagnant la construction des dispositifs expérimentaux. Nous devrons former les acteurs et, de la construction collective et de la confrontation aux systèmes d’éducation des partenaires, nous espérons faire ressortir des pistes d’amélioration de nos propres processus.

(Plus d’infos…)

Université libre de Bruxelles (ULB, Belgique)

Multiculturelle, l’Université libre de Bruxelles, avec ses 7 facultés, des écoles et des instituts, est aussi une université complète couvrant toutes les disciplines et tous les cycles d’études. Elle est à l’origine de la création d’un réseau d’universités majeures des capitales européennes – UNICA – et s’est inscrite dans la dynamique de programmes internationaux de recherche/développement et de mobilité. L’ULB forme plus de 20.000 étudiants par an dont 27% d’étrangers (17% européens, 10% hors Europe). Il se répartissent en 63% sciences humaines et sociales, 20% sciences de la santé, 17% sciences et techniques et 1.800 3e cycles – environ 160 docteurs (Ph.D.) par an.

Depuis l’adoption d’un décret en 1994, l’ULB pratique la valorisation des acquis pour certaines filières de formation qui ont été généralisées avec l’adoption du décret du 31 mars 2004 « définissant l’enseignement supérieur, favorisant son intégration à l’espace européen et refinançant les universités ».

Nous souhaitons nous appuyer sur l’expertise de nos partenaires français, échanger avec nos partenaires italiens , portugais et lituaniens nos expériences en matière de valorisation des acquis d’adultes en reprises d’études souhaitant devenir enseignants. Très préoccupés par la pénurie d’enseignants, l’ULB souhaite, dans le cadre de ce projet, analyser, comparer, échanger et mettre en œuvre les structures, l’organisation, les compétences et la méthodologie de reconnaissance d’acquis et de savoirs issus de l’expérience (informels ou non formels) et les valoriser en vue de l’accès à un cursus diplômant en particulier pour la filière français langue étrangère. Cette méthodologie nous permettra de développer des compétences et de transposer le cas étudiés (la filière de formation français langues étrangères – FLe) à d’autres filières de formation et de VAE pour les enseignants.

(Plus d’infos…)

Institut de formation continue de l’Université de Siauliai (SU, Lituanie)

L’Institut de formation continue (IFC) est une partie intégrante de l’Université de Siauliai. Il travaille en coopération étroite avec toutes les facultés de l’Université, ses structures d’études et de recherches scientifiques, avec les autres universités lituaniennes et européennes, avec les institutions régionales et nationales de formation, avec les associations des employeurs et les autres parties sociales dans le but d’organiser et d’offrir des stages de formation continue professionnelle aux spécialistes de différents domaines (enseignants, éducateurs sociaux, informaticiens, médecins, salariés du seceur public, policiers …) et aux personnes en conversion. Les chercheurs de l’IFC travaillent dans le domaine de VAE de l’apprentissage non formel et informel pour en créer un système lituanien. L’IFC a déjà participé au projet européen subventionné par les fonds structurels « Reconnaissance et évaluation des acquis de l’expérience dans le cadre de la formation initiale et continue ».

Le rôle de l’Institut de formation continue de l’Université de Siauliai dans le projet sera de :

• organiser le séminaire de lancement du projet et le colloque international de dissémination des résultats;

• impliquer des experts extérieurs dans le travail;

• créer un Centre de validation des compétences;

• donner une dimension plus large au projet en invitant des publics-cibles, des représentants responsables du secteur du gouvernement lituanien, des partenaires sociaux pour dialoguer lors des séminaires, des colloques européens organisés dans le cadre du projet

• favoriser la dissémination à long terme des résultats du présent projets aux publics-cibles et aux partenaires sociaux.

(Plus d’infos…)

Faculté des Sciences de la Formation de l’Université des Etudes de Gènes (UNIGE – SDF, Italie)

La Faculté de Sciences de la Formation, une des 11 facultés de l’Université de Gênes, conjugue la tradition dans le domaine éducatif et la modernité des méthodologies et des techniques qui y sont enseignées. Elle forme des personnes dynamiques, salariés ou de profession libérale qui auront de réelles opportunités professionnelles au niveau local comme sur le plan national: en 2007/2008 3.629 étudiants étaient inscrits et 611 diplômés en licence pendant l’année 2007. Les parcours de formation proposés comprennent des licences en Sciences de la formation primaire, en Sciences pédagogiques et de l’éducation, Expert des processus formatifs, Educateur professionnel, Sciences et techniques psychologiques, Sciences de la communication et des masters en Sciences pédagogiques, Education des adultes et de la formation continue, Psychologie, Sciences de la communication sociale et institutionnelle, Sciences et technologies de la communication et de l’information.

Dans le cadre du projet proposé, le Centre de Services de la Faculté sera engagé avec les différents partenaires, pour transférer et après avoir adapté au contexte local la méthodologie de validation des acquis informels et non formels qui a été déjà validée et appliquée par les partenaires français du projet. L’équipe italienne essayera donc de mettre en contexte et d’appliquer le modèle de validation des acquis des partenaires français dans le processus de reconnaissance compétences acquises par les enseignants de la formation professionnelle. L’équipe italienne sera en même temps engagée dans toute activité nécessaire à la bonne coordination du partenariat, à l’aboutissement des objectifs du projet, et à la dissémination des résultats.

(Plus d’infos…)

Université de Lisbonne (UL – Portugal)

L’Université de Lisbonne accueille près de 14000 étudiants en formation initiale et 8500 étudiants de formation de 2ème et 3ème cycle, répartis par 9 facultés (Beaux – Arts, Droit, Lettres, Médecine, Médecine Dentaire, Pharmacie et Sciences) et trois instituts (Éducation, Sciences Sociales, Géographie et Territoire). Presque 2000 Professeurs et 1200 personnels y travaillent. A partir de 2006, le Bureau pour l’Access et l’Accréditation des Qualifications a été créé, grâce auquel sont entrés plus de 800 étudiants dans les cours du premier cycle et 23 procédures d’accréditation des formations professionnelles / non formelles ont été réalisées.

Le rôle de l’Université de Lisbonne dans le projet sera d’échanger nos expériences en matière de valorisation d’acquis d’adultes avec les autres institutions partenaires. Nous voulons nous appuyer sur l’expertise de nos partenaires, notamment français, pour construire un dispositif de VAE dans notre université, ce qui implique la formation des professeurs et des techniciens d’orientation et l’utilisation de dispositifs d’identification d’acquis à valoriser.

(Plus d’infos…)